[Tribune] Budget 2018 : la Région s’engage en faveur de l’Agriculture Biologique

En cette fin d’année 2017, sous l’impulsion de Carole Delga, les élus de la Région Occitanie Pyrénées / Méditerranée ouvrent 4 chantiers ambitieux et réalistes qui concernent l’action territoriale au service de l’emploi et de l’égalité, la transition écologique et énergétique, les transports, mais aussi le « Produit en Occitanie ».

Nous avons aujourd’hui à faire des choix décisifs pour l’avenir et l’enjeu consiste notamment à nous projeter pour laisser à nos enfants les moyens de vivre dans des conditions décentes. Les orientations budgétaires de la Région lors de l’Assemblée Plénière du 3 novembre font la preuve de cet engagement, en particulier en faveur de l’agriculture locale et de l’agro-alimentaire de qualité.

Face à la crise que traverse le monde agricole aujourd’hui, confronté notamment à la chute des cours mondiaux et aux aléas climatiques, face à une forte baisse de revenus des agriculteurs, la Région doit intervenir plus et nous mobiliserons tous les leviers à notre disposition pour soutenir cette filière d’avenir. Notre collectivité est un acteur clé du développement de l’agriculture et c’est pourquoi en 2017, le budget régional consacré à l’agriculture a augmenté de 60 % par rapport à l’année passée.

Nous sommes sur tous les fronts pour défendre l’identité et la qualité de notre terroir : aides à l’installation des jeunes agriculteurs, à la modernisation et à l’adaptation des exploitations agricoles, aides à la compétitivité des entreprises agro-alimentaires et soutien renforcé à la filière avicole.

La Région dispose des compétences et des outils pour mettre en place des politiques transversales de développement durable dans lesquelles l’Agriculture Biologique a toute sa place : Agenda 21, Plan Climat énergie Territorial, protection de la ressource en eau et des milieux naturels, documents d’urbanisme…

L’agriculture joue un rôle central dans l’économie régionale. C’est un secteur riche de filières à forte spécificités, créateur d’emploi non délocalisables et c’est pourquoi nous faisons le choix d’intervenir à tous les échelons de la filière Bio, de l’installation à la consommation, en passant par la production, la transformation et la distribution.

Nous devons être un exemple et un levier pour cette alimentation de qualité et de proximité. Être la première Région bio de France est un atout considérable, mais aussi une responsabilité, celle de permettre à la très grande majorité des agriculteurs qui souhaitent se convertir en bio de mener à bien leur projet.

La Région doit donc prendre ses responsabilités pour favoriser la transition de notre agriculture et les élus de la Région Occitanie en font la preuve avec l’exemple des aides importantes votées en faveur du bio dans les restaurants scolaires, ce tout en privilégiant les circuits courts. Concrètement, pendant trois ans, les 193 lycées de la région pourront bénéficier d’aides pour financer le surcoût des achats en denrées bio.

Vous l’aurez compris, avec le budget prévisionnel 2018, par nos choix politiques, nous prenons nos responsabilités. C’est bien pour préparer l’avenir que la Région s’engage pleinement auprès des agriculteurs et transformateurs. N

nous le faisons en soutenant une agriculture qui soit durable, respectueuse des hommes et de l’environnement.

Bonne fin d’année à toutes et tous.

[widgetkit id= »34″]

L'actualité

CP – Nouveau monde, vieilles ficelles

Le Président de la République a délibérément choisi de faire sa rentrée politique sur un terrain où l’on ne l’attendait pas, celui qui doit être garant des institutions et le premier porteur des valeurs républicaines. Avec un talent, désormais incontestable, pour susciter la polémique, il a abordé le thème de l’immigration en des termes que

Lire +
photoformation

Emploi : la Région Occitanie renforce la formation à distance et lance le plan « Me Former plutôt que licencier »

Afin de permettre à tous les demandeurs d’emploi d’Occitanie de continuer à se former malgré les mesures de restriction mises en place pour enrayer l’épidémie de Covid-19, la Région renforce la formation à distance et l’ouvre à d’autres Régions françaises pour qu’elles puissent en faire bénéficier leurs stagiaires. Dans le même temps, la Région Occitanie

Lire +

Pour le maintien des activités de pêche en Occitanie – Vœu présenté par les groupes Socialiste Républicain et Citoyen, et Radicaux à l’Assemblée Plénière du 16 novembre 2018

La pêche professionnelle en Occitanie, c’est 4 500 emplois dont 1300 marins travaillant sur 768 navires qui génèrent 3200 emplois indirects (mareyeurs, transporteurs, poissonniers, carénage, réparation et construction navale…). Les 54 communes du littoral d’Occitanie comptent 50 points de débarquement et cinq ports de pêche qui sont autant de lieux d’activité économique (quatre halles à marée

Lire +