Tentative d’intrusion par la force d’activistes de l’Action Française au sein de l’hémicycle : la réaction de Carole Delga

Alors que les élus régionaux étaient réunis en Assemblée plénière le jeudi 25 mars en visioconférence entre Toulouse et Montpellier, des activistes du groupuscule d’extrême droite Action Française ont tenté d’entrer par la force dans l’hémicycle à Toulouse pour interrompre le processus délibératif.

Le service de sécurité de la Région a réagi très rapidement, avec calme et sang-froid, pour empêcher cette intrusion de plusieurs personnes se réclamant de l’Action Française. Aucun agent ou élu régional n’a été blessé durant cet incident qui a duré quelques minutes. La police nationale a été dépêchée sur les lieux pour arrêter ces individus.

Carole Delga a régit : « Je condamne fermement cette action violente de la part de ces militants d’extrême droite. Les séances du Conseil régional sont un temps démocratique important qui engage la collectivité pour soutenir les habitants et les territoires. La violence et les agressions n’y ont pas leur place. Je vais porter plainte pour que cela ne se renouvelle plus. Face à l’extrême droite, je le répète : je ne lâcherai rien et ne cèderai à aucune pression, d’où qu’elle vienne. ».

L'actualité

La concertation au cœur de nos politiques

La preuve par les actes. C’est un engagement qui se vérifie à chaque étape de la mise en place des politiques portées par la Région Occitanie. Nous plaçons tout d’abord la concertation au cœur de notre méthode. L’alimentation placée comme grande cause régionale en 2018 en est un exemple. Depuis décembre et jusqu’à l’automne prochain,

Lire +