Tentative d’intrusion par la force d’activistes de l’Action Française au sein de l’hémicycle : la réaction de Carole Delga

Alors que les élus régionaux étaient réunis en Assemblée plénière le jeudi 25 mars en visioconférence entre Toulouse et Montpellier, des activistes du groupuscule d’extrême droite Action Française ont tenté d’entrer par la force dans l’hémicycle à Toulouse pour interrompre le processus délibératif.

Le service de sécurité de la Région a réagi très rapidement, avec calme et sang-froid, pour empêcher cette intrusion de plusieurs personnes se réclamant de l’Action Française. Aucun agent ou élu régional n’a été blessé durant cet incident qui a duré quelques minutes. La police nationale a été dépêchée sur les lieux pour arrêter ces individus.

Carole Delga a régit : « Je condamne fermement cette action violente de la part de ces militants d’extrême droite. Les séances du Conseil régional sont un temps démocratique important qui engage la collectivité pour soutenir les habitants et les territoires. La violence et les agressions n’y ont pas leur place. Je vais porter plainte pour que cela ne se renouvelle plus. Face à l’extrême droite, je le répète : je ne lâcherai rien et ne cèderai à aucune pression, d’où qu’elle vienne. ».

L'actualité

Carole Delga : « J’ai demandé au Premier ministre une révision de la réforme Blanquer en faveur des langues régionales »

Le samedi 10 octobre, le monde occitan et catalan au travers de la fédération des enseignants de langue occitane et culture d’Oc (FELCO), « lo Congrès », OC-BI, les Calandretas, la Bressola et plus largement les associations occitanes et catalanes ont manifesté dans toute l’Occitanie pour dénoncer la réforme du Lycée et du Baccalauréat.

Lire +

Lutte contre la fracture numérique

La lutte contre la fracture numérique est un enjeu majeur, et plus particulièrement en cette période de COVID où les étudiants se retrouvent souvent isolés. Pour faciliter le travail des étudiants, la Région Occitanie s’engage.

Lire +