Prolongation du soutien aux activités touristiques et thermales

Le tourisme, quelles que soient les filières (hébergement, activités de loisirs, thermalisme, tourisme d’affaires et évènementiel, restauration, etc.), fait partie des secteurs les plus impactés par la crise du coronavirus. Parmi les nombreuses mesures d’accompagnement proposées par la Région Occitanie, figure le dispositif L’OCCAL qui permet de venir en soutien des entreprises du secteur du tourisme, des loisirs, de la culture, de l’événementiel, du commerce et de l’artisanat.

Afin d’accompagner cette filière touristique et thermale depuis le démarrage de la crise Covid, la Région a mis en œuvre un ensemble d’actions co-construites avec les représentants des filières touristiques, consultées régulièrement, et organisées autour de 3 enjeux :

  • Accompagner les entreprises afin de maintenir les activités touristiques et préparer le redémarrage après la période de confinement
  • Protéger les salariés et consolider le pouvoir d’achat des familles par des aides aux vacances
  • Relancer la demande et la fréquentation touristique par un plan d’actions offensif en matière de promotion et de communication de la destination Occitanie

Il s’agit notamment d’aides à la trésorerie par le biais d’avances remboursables et des subventions permettant de soutenir les investissements sanitaires et de relance et le maintien de la capacité d’investissement des entreprises fermées par la prise en charge des loyers.

Lors de cette Commission Permanente, les élus de la Région Occitanie ont voté un soutien à 981 entreprises au titre du dispositif L’OCCAL avec :

  • Des « Aides à la trésorerie – Avances remboursables »
  • Des aides à l’« Investissements sanitaires et de relance »
  • Des aides au « Loyers-Maintien de la capacité d’investissement des commerces fermés »

L'actualité

La Région vote une aide exceptionnelle aux viticulteurs et arboriculteurs et demande la création d’un fonds commun avec l’Etat

Au lendemain de l’épisode de gel qui a touché tous les vignobles et vergers du territoire régional, Carole DELGA a immédiatement demandé à la Chambre régionale d’agriculture et ses représentants départementaux, un bilan précis des pertes, filière par filière et territoire par territoire. Dans l’attente de ce retour détaillé des professionnels qui permettra d’ajuster les

Lire +